Valentine Hugo

1887 - 1968

, ,

Très jeune, Valentine Hugo quitte sa famille pour « monter à Paris ». Elle suit des cours à l’école des Beaux-Arts et se laisse éblouir par les Ballets russes. En 1919, elle épouse Jean Hugo, l’arrière petit-fils de Victor Hugo : le couple mène une vie mondaine et reçoit les artistes parisiens.

Hugo est une artiste accomplie lorsqu’elle commence à travailler avec les surréalistes. Elle divorcera et aura une liaison amoureuse avec Eluard, puis Breton – celle-ci la rend malheureuse-, elle s’éloigne du groupe. Celle que Cocteau appelait « mon beau cygne » meurt dans la misère, esseulée.

Son œuvre est riche et diverse : scénographie et conception de costumes de théâtre, lithographies, gravures, illustrations des œuvres de ses amis poètes et écrivains, comme Char ou Tzara ; elle réalise également de nombreux portraits dont un, excellent, de Picasso. En 1977 le Centre culturel  de Champagne réunit un grand nombre d’œuvres à Troyes. L’artiste repose au cimetière du Montparnasse.

Quelques œuvres