Natalia Gontcharova

1881 - 1962

, ,

Cette artiste russe étudie à la fois la sculpture et la peinture à Moscou avant de se consacrer entièrement à la peinture. Avec son compagnon, Michel Larionov, elle travaille et lutte au sein de différents groupes d’artistes de l’avant-garde russe puis allemande. Explorant l’impressionnisme, le post-impressionnisme et le cubisme, Gontcharova trouve peu à peu sa voie dans le primitivisme, fortement influencé par le folklore russe et l’art des icônes. Ses ?uvres impressionnent par leur grande taille. Le couple s’installe en France et se fait naturaliser. Gontcharova est également sollicitée par Diaghilev et Ida Rubinstein pour réaliser les décors des Ballets russes.

Les expositions se succèdent et les critiques louent sa créativité, pourtant elle tombe dans l’oubli pendant et après la Seconde Guerre mondiale avant d’être à nouveau admirée dans les années 60; le Musée d’Art moderne de Paris et le Centre Georges Pompidou possèdent des oeuvres et organisent régulièrement des expositions. Son atelier parisien se trouve 16 rue Jacques-Calot. Gontcharova repose au cimetière parisien d’Ivry/Seine.

Cette artiste russe étudie à la fois la sculpture et la peinture à Moscou avant de se consacrer entièrement à la peinture. Avec son compagnon, Michel Larionov, elle travaille et lutte au sein de différents groupes d’artistes de l’avant-garde russe puis allemande. Explorant l’impressionnisme, le post-impressionnisme et le cubisme, Gontcharova trouve peu à peu sa voie dans le primitivisme, fortement influencé par le folklore russe et l’art des icônes. Ses ?uvres impressionnent par leur grande taille. Le couple s’installe en France et se fait naturaliser. Gontcharova est également sollicitée par Diaghilev et Ida Rubinstein pour réaliser les décors des Ballets russes.

Les expositions se succèdent et les critiques louent sa créativité, pourtant elle tombe dans l’oubli pendant et après la Seconde Guerre mondiale avant d’être à nouveau admirée dans les années 60; le Musée d’Art moderne de Paris et le Centre Georges Pompidou possèdent des oeuvres et organisent régulièrement des expositions. Son atelier parisien se trouve 16 rue Jacques-Calot. Gontcharova repose au cimetière parisien d’Ivry/Seine.

Quelques oeuvres
Actualités